Le Caralluma, des propriétés médicinales... de poids !

Le Caralluma, des propriétés médicinales... de poids !

Publié le: 02/05/2023 Nombre de lectures: 963

Le Caralluma est une plante succulente de la famille des Apocynacées, originaire d'Inde, d'Afrique et du Moyen-Orient. On lui prête des propriétés coupe-faim. Ses parties aériennes sont caractérisées par de longues tiges charnues et angulaires, dotées de feuilles spatulaires ressemblant à des épines ; et par de petites fleurs étoilées, particulièrement décoratives, dont les couleurs oscillent généralement entre pourpre, noir, jaune, rouge et rose, selon les espèces. Le Caralluma est, ainsi, couramment cultivé comme plante ornementale. La plante tient, par ailleurs, son nom de l’arabe « qahr al-luhum » signifiant « plaie charnelle, abcès » en rappel à l’odeur putride de ses fleurs (de putride à délicieuse, c’est à souligner, selon que la plante appartient à telle ou telle des 78 espèces recensées : l’odeur du Caralluma quadrangula, par exemple, se rapproche de celle des roses anciennes). Elle pousse dans les zones semi-arides d'Inde et du Sri Lanka, à travers la péninsule arabique, jusqu'à l'Afrique du Nord et le Sahel, où on l’utilise pour traiter diverses affections, notamment les douleurs articulaires, la fièvre, la diarrhée et les troubles gastro-intestinaux.


Depuis quelques années, la plante en popularité auprès des herboristes d’Occident (et de l'arrondissement de Metz, l'herboristerie Fleurentin ne fait pas exception !) en tant qu’adjuvant aux régimes amaigrissants, mais pas seulement… Parmi les propriétés médicinales du Caralluma, on peut, en premier lieu, citer l’effet coupe-faim, mais également l’effet brûle-graisse, l’effet anti-inflammatoire, l’effet antioxydant, et l’effet hypoglycémiant.

Usage traditionnel du Caralluma

Le Caralluma est traditionnellement indiqué, en médecine ayurvédique, pour :

- La modération de l'appétit : il aiderait à réduire la faim et diminuerait l’apport calorique, ce qui peut potentiellement favoriser la perte de poids et en faire un allié minceur non-négligeable ;

- la régulation de la glycémie : le Caralluma aiderait à contrôler le niveau de sucre dans le sang chez les personnes atteintes de diabète ;

- les troubles gastro-intestinaux : le Caralluma améliorerait la digestion, soulagerait les brûlures d'estomac et traiterait les troubles gastro-intestinaux (constipation, diarrhée) ;

- les affections cutanées : la plante traiterait les problèmes de peau tels que l'acné, l'eczéma et le psoriasis ;

- les douleurs articulaires : le Caralluma soulagerait les douleurs articulaires, l'inflammation et les douleurs musculaires.


Notez, cependant, que l’effet coupe-faim et la réduction de l’apport calorique sont les propriétés traditionnelles auxquelles la communauté scientifique accorde le plus de crédit, études pertinentes à l’appui ; même si les  conclusions de ces dernières prêtent encore à débat, la recherche scientifique sur le Caralluma en étant à ses balbutiements. On peut néanmoins privilégier quelques autres pistes d’application rejoignant les indications traditionnelles

Caralluma et perte de poids

Plusieurs études prêtent au Caralluma des propriétés amaigrissantes. L’une de ces études, publiée en 2007 dans la revue "Complementary Therapies in Medicine", a ainsi démontré que les participants qui avaient pris du Caralluma pendant 60 jours avaient en moyenne perdu 2,5 kg ; aucune perte de poids significative n’a été relevée chez les participants du groupe placebo. Le Caralluma réduirait donc l'appétit tout en favorisant la perte de poids, grâce à des composés actifs inhibant certaines enzymes impliquées dans le stockage des graisses, et en augmentant les niveaux de sérotonine, un neurotransmetteur qui régule l'appétit… et l'humeur !

Caralluma et glycémie

La prise de Caralluma pendant 30 jours a réduit de manière conséquente les niveaux de sucre dans le sang chez les participants d’une étude atteints de diabète de type 2 (étude publiée en 2010 dans la revue "Journal of Medicinal Food). 10 ans plus tard, dans la revue "Journal of Ethnopharmacology", une étude examinant les effets de l'extrait de Caralluma sur les taux de sucre dans le sang chez des souris diabétiques est venue appuyer les conclusions précédemment évoquées : l’extrait de Caralluma aurait des effets hypoglycémiants significatifs.

Le Caralluma, anti-inflammatoire naturel ?

Une étude publiée en 2013 dans la revue "Pharmacognosy Research" souligne les effets anti-inflammatoires non-négligeables de l'extrait de Caralluma chez les rats atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Les effets antioxydants du Caralluma

LeCaralluma aiderait également à se protéger des dommages cellulaires. Une étude publiée en 2015 dans la revue "Journal of Applied Pharmaceutical Science" témoigne des effets antioxydants de l'extrait de Caralluma sur les rats de laboratoire.

Le Caralluma, protecteur hépatique

Le Caralluma aiderait à prévenir les dommages hépatiques en régulant les niveaux de certaines enzymes : c’est là la conclusion d’une étude publiée en 2014 dans la revue "Journal of Pharmacy and Pharmacology", démontrant l’effet hépatoprotecteur du Caralluma sur les organes des cobayes.

Caralluma et hypertension

La prise de Caralluma pendant 12 semaines entraine une réduction significative de la pression artérielle chez les personnes souffrant d’hypertension : c’est ce qu’a démontré une étude publiée en 2015 dans la revue "Clinical and Experimental Hypertension". Le Caralluma agirait comme un hypotenseur naturel en augmentant la production d'oxyde nitrique dans les vaisseaux sanguins.

Caralluma et fonction rénale

L’extrait de Caralluma aurait des effets protecteurs sur les reins ; c’est tout du moins le constat dressé par les chercheurs concernant les rats atteints de diabète : la plante aiderait à prévenir les dommages rénaux en réduisant l'inflammation (étude publiée en 2018 dans la revue "Toxicology Reports").

Caralluma et troubles gastro-intestinaux :

Une étude menée en Inde en 2012, publiée dans la revue Asian Journal of Pharmaceutical and Clinical Research, a évalué les effets du Caralluma sur la constipation chez des animaux : la plante augmentait la fréquence des selles chez les spécimens constipés. Une autre étude, publiée dans la revue Acta Poloniae Pharmaceutica, en 2014, a évalué, de la même manière, les effets du Caralluma sur les ulcères gastriques chez le rongeur : le Caralluma réduisait alors la gravité des ulcères gastriques chez les animaux traités.


Le Caralluma est disponible dans notre pharmacie de Woippy, et en ligne, sur le site de l’herboristerie Fleurentin, sous la forme d’extrait de plante standardisé. Commander un EPS Caralluma.

Commentaires

Ecrire un commentaire